L’Activité Physique Adaptée ou APA est considérée comme un comportement qui réduit la mortalité prématurée, toutes causes confondues, et qui améliore de nombreux paramètres de santé ainsi que, plus subjectivement, la qualité de vie des pratiquants. Elle permet l’amélioration et le maintien des grandes fonctions physiologiques et il à été démontré qu’elle permettrait de gagner entre cinq et dix années de vie en bonne santé en plus (cf. OMS, rapport dans la santé dans le monde, 2002). Elle est aussi une réponse en tant que thérapie non-médicamenteuse face à certaines pathologies : maladies cardiovasculaires, maladies respiratoires, obésité, traumatismes, santé mentale, addiction… Malgré les bienfaits reconnus de cette pratique, la prescription de l’APA est très récente – Mars 2017.

Plus d’information :

Organisation Mondiale de la Santé (OMS), Rapport de la santé dans le monde 2002

Haute Autorité de Santé (HAS), Rapport d’orientation – développement de la prescription de thérapeurtiques non médicamenteuses validées – Avril 2011